1972 : année maudite selon le parti MSD

Ce samedi 29 avril 2017, les burundais commémorent le 45eme anniversaire de la tragédie de 1972, une tragédie qui a marqué leur mémoire collective.

Dans une déclaration sortie ce 27 avril 2017, le Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie (MSD) indique que des milliers de burundais ont été tués dont le roi déchu Ntare V. Des orphelins, des veuves et des parents ont été interdits de ne pas pleurer les leurs ni de faire leur deuil.

Le parti MSD se dit prêt à combattre avec sa dernière énergie pour que ce crime odieux soit nommé, une voie pour lui, de réparation et la sécurité des générations à venir. « Ce contentieux de sang doit être résolu par la Vérité, la Justice, la Réparation et la Réconciliation », ajoute ce parti dans cette déclaration

Cette formation politique regrette que cette tragédie est en train d’être exploitée comme instrument de propagande de la haine ethnique et de revanche des Hutu sur les Tutsi par le pouvoir CNDD-FDD. Le MSD regrette également que le pouvoir actuel érige un monument en mémoire des Hutu tués en 1972 alors qu’il ne construit pas celui des Hutu qu’il a tués en 2006 à Muyinga ou celui des victimes de sa répression sanglante depuis avril 2015.

Le MSD salue une remarquable résilience et une profonde empathie plus fortes que les clivages ethniques que les burundais ont affichées pendant la crise actuelle.


Publié le 28 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire