Le gouvernement se donne trois semaines pour désarmer la population à Bujumbura

Au Burundi, après des nuits de tirs et explosions dans les quartiers contestataires, le gouvernement donne un délai de trois semaines à toutes les personnes qui détiennent des armes illégalement pour les remettre et aux forces de l’ordre de recourir à tous les moyens légaux afin de mettre hors d’état de nuire les « criminels » .

Il l’a dit ce jeudi dans l’après midi, dans une conférence de presse animée dans la capitale Bujumbura par les ministres de la sécurité publique, de l’intérieur, de la justice et de la défense .
Suivez le ministre de l’intérieur Pascal BARANDAGIYE.

MP3 - 1.2 Mb
Clique pour écouter...

Publié le 3 / 09 / 2015 par Eloge Willy KANEZA

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire