381 personnes tuées depuis avril 2015 selon le bilan annuel de la CNIDH

La commission nationale indépendante des droits de l’homme CNIDH dresse un bilan de 381 personnes tuées depuis avril 2015 et plus, une dizaine de cas de disparition et une vingtaine de cas de torture. Jean Baptiste Baribonekeza, président de la CNIDH explique que plusieurs cas de torture ont été recensés dans les cachots ou pendant les arrestations.

Le président de la CNIDH recommande au Gouvernement de rouvrir les radios privées et les organisations de la société civile tout en maintenant les dossiers individuels des personnes poursuivies en justice.

A la société civile, cette commission recommande de ne pas mobiliser les populations pour la violence.

MP3 - 1.6 Mb
Clique pour écouter...

Publié le 30 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire