5 organisations de la société civile Burundaise radiées et 5 autres suspendues

Les associations visées par la décision du ministre de l’intérieur sont le forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), Forum pour la conscience et le développement (FOCODE), Action chrétienne pour l’abolition de la torture (ACAT), Association burundaise pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH) et Réseau des citoyens probes (RCP).
Le ministre Pascal Barandigiye indique dans une ordonnance signé le 19 octobre 2016 que malgré les multiples avertissements, « ces associations se sont écartées de leurs objectifs ». Il a ordonné la radiation définitive de ces associations de la liste des associations œuvrant sur le territoire Burundais.
Ce ministre accuse les mêmes organisations de la société civile Burundaise de ternir l’image du pays, de semer la haine et la division au sein de la population Burundaise.
Toutes ces organisations font partie du mouvement campagne halte au troisième mandat du président pierre Nkurunziza.
5 autres organisations de la société civile Burundaise, la Coalition de la société civile pour le monitoring électorale COSOME, Coalition burundaise pour la cour pénale internationale CB-CPI, Union Burundaise des journalistes (UBJ) , ligue burundaise des droits de l’homme ITEKA et SOS/Torture ont été suspendues provisoirement ce lundi 24 octobre 2016.


Publié le 24 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire