ANSS : le VIH Sida, un mal à combattre au Burundi, les jeunes sont les plus touchés

Les effectifs des personnes infectées par le VIH-SIDA augmentent du jour au jour au Burundi. Les femmes et les jeunes sont les plus vulnérables. Dans un entretien accordé à la télévision nationale, la présidente de l’Association Nationale de Soutien aux Séropositifs et aux sidéens( ANSS) regrette que plus de 80% des jeunes infectés meurent chaque année à cause du SIDA. Beaucoup de jeunes infectés négligent de prendre des antirétroviraux tandis que les autres ne connaissent pas leurs sérologies .Jeanne Gapiya rappelle que ce traitement est à suivre avec rigueur « deux prises ratées peuvent entrainer une résistance de plus de 40% ».souligne t-elle
La plupart des burundais ne sont pas au courant du danger causé par le VIH-SIDA, même ceux qui sont sous ARV selon Jeanne Gapiya. Elle précise qu’il ya des gens qui donnent des témoignages dans des églises qu’ils sont déjà guéris car leur virus n’est plus détectable dans le sang suite au traitement anti rétroviraux. Elles arrêtent le traitement après quelques temps c’est la rechute » a-t-elle regretté. Cette militante engagée pour la lutte contre le SIDA demande au gouvernement de s’impliquer davantage dans la sensibilisation.


Publié le 1 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire