Afrique de l’Est-Famine : Le Secrétaire Général des NU lance un cri d’alarme

Sur le site de RFI, nous lisons que près de 12 millions de personnes vivant en Afrique de l’Est sont menacées par la famine dont un million cinq cents mille d’enfants sont dans un risque mortel dans un très court terme. La sécheresse et les conflits qui sévissent dans cette partie du continent seraient à l’origine de cette crise.
Pour le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, c’est une tragédie et pour éviter qu’elle devienne une catastrophe, il faut mobiliser 4,4 milliards de dollars.Selon le Secrétaire général de l’ONU, six pays de l’Afrique de l’Est sont dans un risque majeur. Il s’agit de la Somalie, le Soudan du Sud, l’Ethiopie, l’Ouganda, Djibouti, le Kenya et dans une moindre mesure la Tanzanie.
Dans un rapport présenté au Conseil de sécurité des NU le mois de février dernier, Antonio Guterres avait signalé que le nombre de personnes exposées à l’insécurité alimentaire au Burundi a été multiplié par quatre, passant de 730 000 à 3 millions en 2016, en raison de la hausse des prix des denrées alimentaires de base, du déficit de pluies saisonnières pendant la saison agricole 2016, de la pauvreté chronique et de mauvaises récoltes.


Publié le 6 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire