Après la destruction de leurs maisons, les habitants de Gasenyi attendent toujours l’indemnisation

La plupart de ces habitants dont leurs maisons ont été récemment détruites, disent qu’ils sont hébergés par leurs voisins. Ils indiquent qu’ils n’ont pas encore été indemnisés : «c’est regrettable, depuis notre expulsion personne n’est venue nous informer le sort qui nous est réservé. Mon voisin m’héberge avec toute ma famille tout en espérant que quelques jours nous allons partir » a indiqué une femme victime de la délimitation du palais présidentiel.

Ces habitants disent qu’ils ont tenu une réunion avec le gouverneur de la province de Bujumbura avant la destruction de leurs maisons. Madame le gouverneur leur a annoncé que l’argent réservé pour leur indemnisation a été décaissé. Ces habitants regrettent que cette promesse n’ait pas été tenue. Ils demandent d’être rétablis dans leur droit.

Ce mardi 18 Avril 2017, une semaine après le début de la destruction de ces maisons se trouvant sur les 40 hectares où est entrain d’être construit le palais présidentiel, toutes les maisons sont parterre. Les propriétaires rassemblent le fer à béton et d’autres matériaux utilisés au moment de la construction car la plupart de ces maisons étaient en dur.


Publié le 18 / 04 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire