Après le gouverneur de Makamba, celui de Muyinga conditionne le mariage avec sa propre maison

Les jeunes de Muyinga doivent désormais remplir certaines conditions pour penser aux mariages. Il s’agit de se construire sa propre maison et un bon matelas pour passer par après juste à la période de fiançailles.
Aline Manirabarusha gouverneur de la province Muyinga qui a exprimé publiquement ce souhait a dit ceci « un garçon qui n’est pas prêt à fonder un ménage n’a qu’à patienter ».
Autres souhaits du gouverneur de la province Muyinga c’est l’amélioration de l’hygiène à travers leurs habits sans oublier de faire la lessive. Chaque citoyen devrait porter des chaussures au moins celles connu sous le nom de « Yeboyebo ».
Certains des jeunes qui ont entendu ses propos du gouverneur lors de son discours à l’occasion de la célébration du 26ème anniversaire de la proclamation de la charte de l’unité nationale indiquent qu’un tel discours ne tient pas compte de la situation de misère que les vit les habitants de Muyinga.
« Certains ne parviennent à se marier suite à la pauvreté par manque des frais liés aux cérémonies de mariage et voilà que s’ajoute une maison »s’ inquiète un des jeunes de Muyinga qui dit que même ses parents n’ont pas encore leur propre maison.
Selon le gouverneur de Muyinga , il se réfère à la politique qui était en vigueur à la 2è me république ou le garçon devrait montrer une plantation du café , des champs de manioc, de patate douce avant de se présenter à l’Etat civil.
Ce discours d’un haut responsable est répété pour la deuxième fois après le gouverneur de la province de Makamba qui disait également il y a quelques mois que la condition de mariage sera « avoir sa propre maison »


Publié le 7 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire