Armée : un officier burundais renvoyé de la Minusca par les Nations unies

Major Budigi Nicolas a été chassé du contingent burundais de maintien de la paix en Centrafrique (Minusca) ce mardi 21 février 2017. Ce mercredi 22 février 2017, il était de retour sur Bujumbura selon des sources militaires en République Centrafrique.
Contacté par la Radio Bonesha, le porte parole de l’armée Colonel Gaspard Baratuza n’a pas voulu donner plus de précisions sur ce renvoi mais il a indiqué que ce major est victime des mensonges et fabulations contre les militaires Burundais présents en mission de maintien de la paix.

Major Budigi Nicolas est accusé par des organisations de défenses des droits de l’homme comme ayant joué un rôle important dans la répression des manifestants au lendemain du putsch manqué du 13 mai 2015. Il aurait été vu également dans le commando qui a participé dans la destruction des médias privées en particuliers la RPA. Des opposants reprochent à cet officier Ex- FAB d’avoir dirigé les attaques contre les quartiers de Nyakabiga, Bwiza et Jabe les 11 et 12 décembre 2015, après l’attaque contre les camps militaires en mairie de Bujumbura.

Natif de la commune Mugamba en province de Bururi, les habitants de cette commune disent que c’est lui qui faisait arrêter les jeunes de cette commune. Nombreux ont été torturés, d’autres portés disparus ou emprisonnés par des agents du service national de renseignement grâce à la complicité du Major Budigi Nicolas.

Il était le commandant de 2ème bataillon à la Brigade spéciale de protection des institutions (BSPI) avant de participer dans le contingent burundais de maintien de la paix en Centrafrique. Ce renvoi du Major Budigi Nicolas fait suite à d’autres cas de militaires burundais refusés de participer dans ce genre de mission par l’ONU pour avoir été cités dans beaucoup de violations commises au Burundi.


Publié le 22 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire