Avenir incertain pour plus de 80 milles élèves des classes de 9ème et de 10ème

Au total 80 milles élèves ont échoué le test de fin de l’école fondamentale (9ème) et de fin du cycle inférieur de l’ancien système d’enseignement (10ème). Ces élèves sont sommés de rentrer à la maison et de revenir repasser les épreuves de fin de cycle vers la fin de l’année scolaire 2016-2017.
La Fédération Nationale des Associations Engagées dans le domaine de l’Enfance au Burundi s’inquiète et pense que l’avenir de ces plus de 80 mille enfants est hypothéqué. Jacques Nshimirimana président du FENADEB demande au gouvernement de créer une commission chargée de s’occuper de ces enfants.
Pour cette association qui milite pour les droits de l’enfant, une année de chômage est trop pour ces enfants qui ont encore du sang chaud. Pour Jacques Nshimirimana, ces jeunes inoccupés sont exposés à la manipulation et au mariage précoce d’où les autorités habilitées sont appelées à tout faire pour occuper ces enfants.
Le système éducatif burundais connait des problèmes ces derniers temps, l’année scolaire est prévue vers la fin du mois de septembre 2016 alors que les écoles privées ont débuté les cours depuis début du mois de septembre courant. Le ministère en charge de l’éducation nationale affirme que les préparatifs pour la rentrée scolaire 2016-2017 vont bon train mais se réserve de tout commentaire quant au retard observé.


Publié le 15 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire