BUBANZA : La production vivrière a chuté

La production vivrière en province Bubanza a sensiblement diminué suite à une forte pluviométrie au cours de la saison culturale A. Selon les données fournies par la direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage en province Bubanza, les pertes occasionnées par ces pluies se chiffrent à plus de 3480 tonnes de vivres. Les communes les plus menacées sont Rugazi, Bubaza et Musigati.
Les cultures touchées sont surtout les cultures des légumineuses sont les plus touchées .Par contre, les responsables de la DPAE BUBANZA affirment que les céréales et tubercules ont été produits en quantité suffisantes. Le Programme Alimentaire Mondial PAM qui soutient les cantines scolaires dans environ 66 directions des écoles primaires rafle les graines de maïs à un prix sans concurrence sur le marché. La collecte du maïs est devenue plus active avec comme conséquence la hausse de prix. Ainsi par le kg de maïs a doublé passant de 350 francs burundais à 700 francs burundais. Le directeur de l’agriculture et élevage dans cette province s’inquiète de ce comportement de producteurs qui vendent toute leur récolte. La pluie est prématurément partie à Bubanza, cela fait bientôt 3 semaines. Les cultures risquent d’en souffrir et les agriculteurs disent qu’ils n’attendent rien de cette saison B. Les communes les plus touchées sont Mpanda, Gihanga et une partie de Bubanza. Ce responsable appelle les décideurs à prendre des stratégies pour éviter la famine . Les agriculteurs interpellent les bienfaiteurs de leurs construire des hangars pour conserver les récoltes.


Publié le 30 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire