BUJUMBURA : La montée généralisée des prix des denrées alimentaires

Les prix des denrées alimentaires ont grimpé d’une façon « exagérée ». Le haricot jaune qui était à 1300 passe à 1600francs burundais, le haricot dit kirundo qui s’achetait à 800 coûte 1200fbu. Le riz en provenance de la Tanzanie se vend à 2400fbu alors qu’il s’achetait à 2000fbu, le riz locale appelé umuzambia de dernière qualité coûte 1600fbu alors qu’il était à 1100fbu.
Le prix de presque tous les tubercules ont passé du simple au double. Le des pommes de terres qui était à 600fbu se vend à 1200fbu, les pommes de terres dites Ruhengeri produites au Rwanda sont introuvable dans tous les marchés de la capitale Bujumbura. Un bidon de 5 litres d’huile de Cotton de 16 milles fbu passe à 20 milles.
Des consommateurs se lamentent et disent qu’ils ne comprennent pas pourquoi les denrées alimentaires produites localement peuvent monter de cette façon.
Des commerçants expliquent cette montée par le manque de devises.


Publié le 2 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire