Burundi- CVR : la CVR a besoin de plus de 5 milliards de francs bu pour couvrir les dépenses.

Dans une interview accordée à nos confrères de la RTNB ce mardi 18 octobre, le président de la CVR a annoncé que son institution a besoin d’une somme de 5 milliards de francs bu. L’enveloppe nécessaire devrait servir à couvrir les dépenses pendant les différentes étapes du processus d’enregistrement et d’analyse des plaintes.
Au cours de cette interview, monseigneur Jean Louis Nahimana a donné le bilan de vingt dossiers déposés à cette commission pendant une période de trente jours le début de la campagne mi- septembre. Le bilan n’est pas satisfaisant comme il le reconnait : «les plaignants viennent au compte gouttes ». Il explique que la plupart des gens ignorent le fonctionnement de la CVR et les différentes étapes du processus.
Alors que les plaintes étaient déposaient au siège de la CVR , la commission envisage d’ouvrir des antennes dans les trois communes de la capitale Bujumbura. Pour ceux qui vivent à l’étranger les bureaux d’enregistrements des plaintes seront ouverts en Europe et ne fait aucune allusion aux Burundais qui se trouvent dans d’autres continents.
A mi-parcours de son mandat la CVR n’a pas encore réalisé 30% des activités inscrites dans cette mission.


Publié le 19 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire