Burundi- droits de l’homme : la ligue Iteka dénonce la poursuite de la répression des policiers et militaires anti- troisième mandat

Selon le rapport de la ligue des droits de l’homme Iteka sorti ce mardi 27 septembre 2016, 35 soldats et 17policiers ont été tués, 109 victimes de disparitions forcées, tortures, et arrestations depuis Avril 2015 jusqu’à septembre 2016. La plupart sont accusés d’être des opposants au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.
Un nombre considérable de soldats et policiers sont en prison depuis le coup d’état manqué le 13mai 2015. Des militaires en missions de maintien de la paix préfèrent s’exiler de peur des exécutions extra judiciaires dans leurs pays.
La ligue Iteka recommande un dialogue inclusif entre tous les protagonistes pour trouver une solution à la crise.
La ligue Iteka a dédié ce rapport à madame Marie-Claudette Kwizera trésorière de la ligue disparue depuis le 10décembre 2015. Sa famille et son organisation ont déjà perdu l’espoir de la retrouver en vie.


Publié le 28 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire