BURUNDI ; Trafic humain et gribouillage, la CNIDH préoccupée

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l homme CNIDH se dit profondément préoccupée par la recrudescence du phénomène de trafic des femmes et filles burundaises vers les pays arabes l’Oman et l’Arabie Saoudite. La CNIDH félicite la police pour avoir déjà arrêté 7 personnes et identifiées 11 compagnies soupçonnées d’être impliquées dans le trafic d’au moins 263 personnes depuis le 19 avril 2016.
La CNIDH exige des enquêtes approfondies pour identifier tous les coupables et décourager ce phénomène.
Dans un point de presse de ce vendredi 24 juin 2015, le président de la CNIDH Jean Baptiste Baribonekeza regrette aussi l’incarcération de 22 élèves d’établissements différents accusés de gribouillage de la photo du président Pierre Nkurunziza. Baribonekeza plaide pour des peines modérées alternatives aux renvois définitifs et a` l’emprisonnement


Publié le 24 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire