Bubanza-Justice: comparution du gouverneur en audience publique

L’affaire a débuté vers 13 h 15 minutes de ce jeudi à Bubanza. En itinérance, la Cour Suprême en 2eme instance saisie par l’inculpé avait reçu cette affaire.

L’endroit a été choisi par le condamné en premier instance où il avait été condamné à une peine avec sursis et plus de 10 millions de francs burundais de remboursement pour avoir géré frauduleusement et détourné les biens publics lorsqu’il gérait le Lycée Technique de Bubanza.

L’inculpé reconnait qu’il y’a eu vol à cette école. Cependant, il impute ce vol à quelqu’un d’autre, il cite nommément son préfet des études et son économe qui auraient imité sa signature, ce qui n’a pas trop retenu l’attention du siège.

L’affaire a été mise en délibéré après environs une heure de temps de plaidoiries et réquisitoire. Le jugement est attendu dans un délai d’un mois.

C’est inédit qu’un gouverneur encore en fonction soit cité en audience publique pour gestion frauduleuse, bien que l’infraction ait été commise avant cette nomination.

Certaines personnes ayant assisté à cette audience font savoir que cette instance avait les choses en mains. La personnalité du gouverneur aujourd’hui n’a rien produit comme effet sur le cours des plaidoiries et réquisitoire.
N’est-ce pas là une leçon? Se disent en coulisses certains.

Le doute n’est pas à exclure, Tharcisse Niyongabo a gravi cet échelon malgré sa condamnation, qui empêcherait que cette affaire tourne en sa défaveur. Le temps nous le dira !

Ce gouverneur était directeur de cette école en 2012. La police anti-corruption l’a arrêté et mis au cachot pendant une semaine à Cibitoke pour cette affaire.


Publié le 10 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire