Bubanza : Plus de 1900 ménages en situation irrégulière

A Bubanza l’administration communale enregistre beaucoup de ménages illégaux, plus de 1900 ménages dans cette situation sont recensés. Les victimes de cette situation sont les femmes et les enfants qui sont maltraités par les maris/père en étant privés de l’essentiel de leurs droits en faveur de la deuxième voir la troisième femme épousée en clandestinité.

Sur la colline Ciya, Ndayisenga une 1ère épouse a été abandonnée par son mari qui voulait épouser une plus jeune, ses enfants ont été séparés. Ce mal s’observe même dans les centres urbains de Bubanza. Une femme vient d’être chassée par son mari au quartier Gisovu pour avoir contesté la vente de la maison familiale, histoire de départager le prix entre deux femmes qui vivent sous le même toit.

L’administrateur de la commune Bubanza Kazoviyo François, ne mâche pas ses mots, la première femme est celle qui est légitime peu importe son enregistrement à l’état civil ou pas. Ce phénomène de concubinage ou polygamie toléré pendant la guerre qu’a traversé le pays ne peut pas continuer, affirme Kazoviyo. « Se marier à une autre femme devrait être autorisé ce n’est pas comme changer de costume. L’administration qui est engagé dans le combat contre la polygamie qui est source d’insécurité dans les ménages » conclu-t-il.

Les organisations féminines jettent le tort à l’absence de lois sévères contre le concubinage et la polygamie et demandent que de telles lois soient mises en place.
Certaines femmes sont conscientes qu’elles peuvent être chassées à tout moment surtout pendant les moment de récolte du riz dans la plaine de l’Imbo .


Publié le 9 / 04 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire