Bubanza : les pluies diluviennes font encore des victimes

A Ngara, une catastrophe fait six personnes tuées et 14 autres blessées lors de l’effondrement d’un mur de la paroisse en chantier.

Vers midi, les activités de nettoyage de l’intérieur de la paroisse en cours d’achèvement de l’élévation s’écroule. À l’intérieur, la main d’œuvre au travail est coincée. Ceux qui sont à l’extérieur s’activent pour le débrayage des décombres. Ils parviennent à sauver 14 personnes parmi lesquelles quatre sont dans un état de santé très critique. Elles reçoivent les premiers soins à Ngara puis sont évacuées à l’hôpital Bubanza, à 30 km.

Selon le gouverneur de la province Bubanza Niyongabo Tharcisse, ce n’est pas compréhensible : « Cette église était construite en matériaux durables, ciment et fer à béton, c’est simplement la succession de phénomènes inexplicables qui frappent notre province», a martelé le gouverneur ! Si ce n’est pas la sécheresse c’est l’inondation. Plus de 400 maisons en ont été victimes.

L’administration provinciale et l’église catholique ont pris la catastrophe à bras le corps, les morts sont à la morgue de Mpanda, les malades sont gratuitement soignés, la question des frais de santé sera étudiée, nous a avoué le gouverneur de Bubanza. La croix rouge a intervenu pour secourir les blessés.

Cette église n’est pas la première sur la liste des destructions suite à une forte pluie mêlée de vents violents dans les deux communes de Bubanza et Gihanga. Ce bâtiment venait de passer deux ans en chantier. L’image de la désolation est réelle à Ngara, beaucoup de victimes étaient des bénévoles locaux.


Publié le 25 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire