Bubanza : les prix grimpent

Sur les marchés de la province, les prix des produits grimpent chaque jour. Des produits vivriers produits en province coûtent relativement cher. Le kilo de haricot est 1200 à 1800fbu ; une augmentation de 600 fbu en moins d’une semaine. Le prix de la farine de manioc et de maïs a varié dans le même proportion.
Le prix des produits importés n’est pas maîtrisable non plus, selon les consommateurs. L’indicateur est un sachet qui coûtait 50 fbu. Le prix a doublé. Les matériaux de constructions ont passé du simple au double également. Une tôle BG 31 est passé de 10500 à 18000 fbu, un fer à béton de 8000 à 14000 fbu ; un sac de ciment de 23000 à 28000 fbu.
Selon des personnes rencontrées au marché de Bubanza, les produits vivriers coûtent cher suite à la fermeture des frontières des pays voisins par lesquels venaient certaines denrées alimentaire et par lesquels transitaient les produits importés. L’autre explication ; ce sont des taxes communales qui augmentent à un rythme accéléré. Même les acheteurs payent des taxes ; s’étonnent certaines personnes qui se trouvaient au marché centrale de Bubanza.
Un élu collinaire de Bubanza centre rencontré au marché affirme qu’il y a des ménages qui ne mangent qu’une seule fois par jour. Certaines mères contactées disent que « baryamika abana n’inkoni »(les enfants dorment sur menace de bastonnade) par manque de nourriture. Il y a inquiétude quant à la période des semis connues comme moment de disettes où les récoltes sont presque épuisées : les prix seront insupportables, nous confient certaines personnes contactées par la radio bonesha.
Selon les personnes rencontrées, il faut une solution politique, que le gouvernement s’entende avec les pays voisins pour laisser passer les marchandises et en finir avec la crise qui endeuille le pays. Tous demandent qu’il y ait des négociations véritables pour ramener la paix au pays. L’administration provinciale explique que cette flambée de prix est d’origine externe et demande aux ménages de revoir leur carnet d’achat et s’adapter à cette situation très difficile.


Publié le 28 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire