Bubanza: pénurie d’eau dans les secteurs de Nyarwonga

A l’Ouest de la ville de Bubanza, un seul robinet qui tire son eau dans le flanc d’une colline est presque sur le pas de tarir. Cette borne fontaine est partagée par environ 2000 ménages qui font la queue pour puiser. Un bidon de 20 litres est rempli dans un délai de 25 minutes selon les personnes rencontrées sur place.

Cette situation s’aggrave quand le centre Bubanza manque d’eau de la Regideso. Les habitants se rabattent aux bornes fontaines des collines voisines. Selon le chef de secteur (colline) Giko, chaque ménage paie une somme de 100 francs pour avoir la permission de puiser l’eau.

Ce manque d’eau potable est compensé par la présence de la rivière Kidahwe. Pour toute autre activité ménagère, ces habitants se rabattent aux eaux de cette rivière qui sont malheureusement salles suite aux activités d’extraction d’or, aux activités d’irrigation et de transformation d’huile de palme.

Les femmes en payent les frais. Selon une élue collinaire, c’est l’une des cause de divorce. Les hommes ne tolèrent pas de passer la nuit sans se laver et chassent leurs femmes "parce que elles ne sont pas propres", a avoué une femme qui est victime rencontrée sur place.

Le chef de colline Gasereka nous a fait savoir que l’hydraulique devrait leur donner de l’eau captée sur d’autres collines pour résoudre ce problème. Les habitants sont prêts à fournir les matériaux (sable, pierres, gravier) pour ce projet à travers les travaux communautaires. Cependant, les sources à aménager ne sont pas nombreuse en moins qu’ils remontent jusqu’à la lisière de la forêt Kibira en commune Musigati à environs 33km. Mais ils regrettent qu’il n’ont aucun bailleur en vue pour les soutenir.


Publié le 31 / 08 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire