Bubanza: recrudescence des cas de viol

Un sexagénaire du nom de Masabo a été arrêté par la police, accusé de
viol d’une fillette de trois ans quatre mois. Ce viol a été commis sur la colline Kivyiru de la zone Muramba, en commune et province Bubanza.

Selon les parents de la petite, il s’agit d’un de leurs voisins. C’est un criminel qui a récidivé. Il y a quatre ans, il a été condamné par le Tribunal de Grande Instance de Bubanza pour le même crime. Il a passé en prison près de six mois. Cela inquiète les parents de la victime autant que les voisins, sur cette impunité de crime de viol.

Certaines personnes contactées à Kivyiru demandent même que ce vieux soit condamné à la mort ou à défaut, à perpétuité.

L’enfant a été soigné et protégé contre les infections sexuellement transmissibles à l’hôpital de Bubanza.

Les enfants dont l’âge est compris entre une année à 15 ans sont menacés de viol en province Bubanza. Tenez, d’après les données du centre de développement familial et communautaire(CDFC) de Bubanza, en 2016, ils ont enregistré 40 enfants filles victimes de viol. Parmi elles, deux ont moins de 5 ans, 11 ont moins de 15 ans, 13 moins de 20 ans, 5 ont plus de 45 ans. Au premier trimestre en 2017, les cas semblent graves: dix cas de viol sont enregistrés au CDFC Bubanza. 7 parmi eux ont moins de 15 ans.

Ce centre déplore un manque de moyens matériel pour assister les victimes surtout au point de vue médical et juridique. La seule assistance dont ils sont capables est psychologique déplore le personnel de ce centre contacté.

Les défenseurs des droits de l’homme condamnent l’impunité pour certains auteurs. Le conseiller socioculturel du gouverneur de la province Bubanza, monsieur Gaspard Nkurikiye avoue que la justice a un rôle important pour combattre ce mal qui menace autant les filles que les garçons. Il y a seulement une semaine un garçon de 15 ans a été victime de viol, l’auteur présumé a été arrêté.


Publié le 4 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire