Bujumbura : 17 personnes dont deux journalistes étrangers arrêtés

Les agents de la Brigade Anti Emeute, BAE en sigle, dirigés par le commissaire Désiré Uwamahoro en personne, ont arrêté ce jeudi 28 janvier 2016 17 personnes dont deux journalistes européens au cours d’une fouille opérée dans l’après midi de jeudi. Les deux envoyés spéciaux du journal « Le Monde », le Français Jean-Philippe Rémy, 49 ans, et le photographe britannique, Philip Edward Moore, 34 ans, ont été arrêtés quand ils prenaient des images à Nyakabiga au cours de cette fouille.
L’un de ces journalistes a tenté de quitter le lieu avant qu’il ne soit arrêté, mais il a été intercepté par les policiers à la jonction de l’avenue de l’Université et la route principale qui sépare Nyakabiga2 et 3 près de l’orphelinat SOS. Le journaliste a eu un réflexe de présenter son accréditation aux policiers, mais le document n’a pas été accepté, selon des témoins. « Tu voulais t’enfuir ! Tu es parmi les personnes qui financent la rébellion ! Eh ! Imbécile ! Allez ! Donne tes appareils et retourne là-bas ! , » crie un policier en colère. Selon des sources concordantes, les deux journalistes ont été vite emmenés au Service National des Renseignements.
Le ministère de la sécurité, dans un communiqué de ce jeudi soir 28 janvier, a indiqué que « les deux journalistes avaient été arrêtés en compagnie de criminels armés ». Dans le même communiqué, le ministère burundais de la Sécurité publique a donné le bilan des armes saisies : « Un mortier, une Kalachnikov et des pistolets ont été saisis au cours de l’opération de police dans le quartier Nyakabiga. »
Des sources dignes de fois indiquent que Jean-Philippe Rémy et Philip Edward devraient être entendus par le procureur ce vendredi. Les 15 autres arrêtés, ont été conduits vers une déstination inconnue.


Publié le 29 / 01 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire