Bujumbura : bilan de SOS-Torture de la semaine du 10 au 17 Septembre 2016

Le rapport de SOS-Torture publié le 17 septembre 2016 fait état de six personnes tuées dans différentes localités dont l’Adjudant Eddy Claude Nyongera. Pour ce dernier cas, la Campagne SOS-Torture soupçonne une exécution maquillée en suicide. Le rapport donne un chiffre de 27 personnes arrêtées par la police et des agents du service national de renseignement. Selon SOS-Torture, à chaque opération, aucun mandat n’a été présenté, encore moins le motif de l’interpellation.
.
Quatorze personnes ont été arrêtées dans la zone Rwisabe en commune Mutaho, province Gitega. Toutes ces personnes sont des militants de l’opposition arrêtés sur ordre des jeunes de la milice ‘Imbonerakure’ après des affrontements entre les deux groupes, écrivent les auteurs du rapport.

SOS-Torture Burundi évoque aussi l’arrestation « arbitraire » d’une autre militante de l’opposition, Gloriose Kwizera, « un membre du parti MSD ». Elle est chef de quartier Kinindo zone kinindo commune Muha en mairie de Bujumbura.
Dans le même contexte, d’autres sous-officiers (au moins trois) ont été arrêtés au cours de cette semaine mais leur lieu de détention n’est pas encore connu.


Publié le 19 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire