Bujumbura : Des coûts des activités funéraires élevés

Au cimetière de Mpanda, les places sont divisées selon les moyens financiers des personnes à la recherche de ce service. Des Privés ont loué ces places et exigent des conditions pour faire bénéficier leurs services aux demandeurs. Des familles qui perdent les leurs disent qu’il est difficile d’enterrer dignement leurs personnes à cause des coûts élevés. Certaines pompes funèbres préparent les tombes pour 2. 000.000 fbu, 1.500000 fbu et 1.000.000 fbu dans le quartier VIP.
Alors qu’il reste d’autres besoins pour ces activités funéraires comme les gerbes de fleurs , le transport du cercueil et celui des membres de la famille, la messe et la chorale, la location des habits de circonstance, la rencontre autour d’un verre après l’enterrement « GUKARABA » , ce qui élèvent les dépenses. Alors que quand on ne fait pas le VIP, le cercueil se vend à 150.000 fbu, la tombe et sa préparation à plus de 250.000 fbu, ce qui fait que toutes les dépenses vont au-delà de 1.000 000 fbu même quand on cherche à éviter des dépenses énormes.
Souvent, des réunions des membres de la famille et des amis sont organisées pour inventorier les besoins et les moyens que détient la famille. Parfois il est difficile de déterminer le jour ou la date d’enterrement à cause de manque de moyens. Il arrive même qu’on contracte un crédit pour enterrer dignement le défunt. Actuellement, il faut avoir au moins un million de francs burundais pour enterrer dignement quelqu’un.


Publié le 2 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire