Bujumbura : des files d’attente à la recherche du sucre

Le sucre est devenu un produit très rare dans la capitale Bujumbura. Les consommateurs peuvent visiter cinq points de vente sans trouver du sucre. De longues files s’observent devant des alimentations qui en possèdent mais personne n’est autorisé à acheter plus d’un kilo. D’autres servent uniquement un demi-kilo.

Certaines alimentations exigent l’achat d’un autre produit pour être servi. Des bousculades commencent le matin et se prolongent tout au long de la journée. Dans les quartiers, quand on a la chance de trouver le produit, le prix varie entre 3500 et 4000 fbu.

Réagissant à cette pénurie du sucre, le gouvernement explique que la production de la seule société sucrière(SOSUMO) ne peut plus satisfaire la demande qui n’a cessé de s’accroître. La solution envisagée est d’importer le sucre de l’extérieur pour combler le déficit entre l’offre et la demande. Une promesse avait été faite mais elle se fait trop attendre.


Publié le 16 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire