Bujumbura - Education: Des enfants et des jeunes réclament la quantité et la qualité des repas dans les centres d’encadrement .

A la deuxième journée du lancement du camp d’été en mairie de Bujumbura, des problèmes de restauration s’observent. Au centre de Mirango 1 où sont rassemblés plus de 1000 enfants et jeunes venant de trois établissements scolaires, la directrice de l’école fondamentale Mirango 1 Mme NDUWIMANA Domaidesse nous a indiqué qu’ils ne seront pas à mesure de restaurer ces jeunes à midi suite à la livraison tardive des provisions. Elle ajoute que la coupure d’eau a aggravé la situation mais qu’ils ont informé le directeur communal de l’enseignement pour soumettre le cas à la Regideso. Le même problème s’est fait remarquer à l’école primaire de Ngagara Q3 où les haricots dans leur stock ne sont pas de très bonne qualité. Un autre problème c’est le manque de charbon en quantité suffisante comme nous le précise le directeur.
A côté, certains jeunes jouent aux jeux récréatifs avec leurs encadreurs tandis que d’autres font de petits attroupements et ne connaissent pas le programme. Des enfants et des jeunes se lamentaient de la « petite quantité et de la mauvaise qualité des repas servis’. La directrice du centre Mirango reste cependant optimiste quant résultats des activités.
Suivez

Clique pour écouter...

Publié le 2 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire