Bujumbura-Education : les enseignants dénoncent le redéploiement injuste

Le matin de ce lundi 15 mai 2017, quelques enseignants se sont rendus au bureau de la Direction Provinciale de l’Enseignement de Bujumbura. Ils s’insurgent contre des redéploiements lointains, qui n’ont tenu compte à aucun critère. Ils disent qu’ils avaient reçu l’information de la part de leurs directions scolaires respectives d’aller récupérer leurs lettres de redéploiement.

Avant de procéder à la distribution des lettres de redéploiement aux enseignants concernés qui étaient présents, le délégué du Directeur Provincial de l’Enseignement en mairie de Bujumbura les a d’abord tranquillisés qu’ils n’allaient pas rester longtemps aux écoles où ils étaient affectés. Il explique qu’il y a beaucoup d’enseignants en mairie de Bujumbura qui auront déjà atteint l’âge de la retraite au moi de décembre. Il leur a rassuré que si jamais il y a un cas de retraite, les redéployés seront privilégiés au lieu des nouvelles recrues.

La plupart des enseignants de la mairie de Bujumbura ont, après la distribution des lettres, remarqué qu’ils ont été envoyés dans la direction provinciale scolaire de Bujumbura communément appelé « rural ». Les enseignants devaient d’abord apposer leurs signatures dans un registre avant de voir et obtenir la lettre.

Ils disent qu’ils ont été affectés sur des écoles qu’ils ne connaissent pas.
« J’enseigne à Musaga mais je viens de trouver qu’on m’a envoyé à l’Ecole Gasi I ; je ne sais même pas où elle se trouve », se plaint un enseignant rencontré au bureau de la DPE mairie.

Les autres affirment qu’ils vont abandonner leurs familles. « J’étais dans la Direction Communale de l’Enseignement de Ntahangwa mais je viens d’être signifiée que je suis renvoyée à l’Ecole Fondamentale Kirombwe II de la commune Kanyosha. Je n’aurai pas les frais de déplacement, c’est très loin. J’aurais abandonné ma famille », déplore une enseignante, un bébé au dos.

Même si sur les lettres de redéploiement est écrit que l’exécution est immédiate, la DPE a décidé qu’elles seront mises en application dès le début de l’année scolaire 2017-2018.


Publié le 15 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire