Bujumbura : Pénurie du carburant

Les signes d’une pénurie du carburant dans la capitale burundaise étaient visibles depuis quelques semaines dans les points de vente de l’or noir. Pour être servi il fallait se rendre à deux ou trois stations d’essence ou négocier avec les serveurs à la pompe. Ce mercredi, notre rédaction a constaté que beaucoup de stations étaient fermées. De longues files de véhicules sont nombreuses dans les rares stations qui fonctionnent encore. Les raisons de cette pénurie que le gouvernement veut minimiser, varient d’une personne à une autre. Certains pétroliers expliquent qu’ils n’importent plus par manque de devises. D’autres menaces de se retirer de ce secteur parce que l’Etat accorde des avantages spéciaux à une poignée de pétroliers proches du parti au pouvoir


Publié le 4 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire