Bujumbura- Transport : des conducteurs des taxis vélos empêchés de travailler

Dans un jeu de cache-cache des transporteurs sur vélo ont été arrêtés par des agents de la Solidarité des Transporteurs sur Vélo ce mardi matin. Ils sont accusés de ne pas posséder des plaques et des gilets. Le «jeu » a été observé au niveau du Rond point des Nations Unies à Bujumbura dans la zone Ngagara. Pour être relâché, chacun devrait payer une somme de 2000 francs burundais.

Les victimes se plaignent en disant que l’obligation des plaques et des gilets pour les transporteurs sur vélo avait été suspendue par le ministère du transport. Les transporteurs sur vélo doutent que les 2000 FBU soient détournés. Ils dénoncent également la lenteur et difficultés à se procurer ces plaques et gilets souvent donné dans la clandestinité.

Les responsables de la Solidarité des Taxis Vélos du Burundi ,SOTAVEBU en sigle qui sont pointés du doigt se sont refusés de tout commentaire mais confirment que l’opération est en cours dans tous les quartiers de la capitale.


Publié le 21 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire