Bujumbura: Vente de faux cahiers de sécurité pour ménages

Les citoyens de la Zone Kinindo passent des heures et des heures au bureau du chef de zone pour chercher des cahiers de sécurité pour ménages nouvellement introduits par la Mairie de Bujumbura. La plupart de ces habitants de kinindo rentrent souvent sans ces documents introduits, dit-on pour des raisons sécuritaires. Les autorités locales disent que le stock des cahiers s’épuise vite mais les demandeurs qui sont nombreux pour échapper aux arrestations de la police n’y croient pas. Certains nous ont dit que ces cahiers par après vendus à un prix très élevé.
Ces documents sont rares à Nyakabiga et Ngagara pourtant lors des fouilles celui qui n’en a pas est arrêté et soupçonné de collaborer avec les rebelles. En zone Cibitoke, ces sont vendus par fraudeurs dont un chef de quartier à un prix de 2000Fbu. « Nous reconnaissons que nous avons acheté de faux cahiers de ménages. Nous l’avons fait pour nous protéger contre le harcèlement des policiers », explique un citoyen de Cibitoke. Ce même habitant ajoute : « Nous savons que nous nous exposons à des sanctions, une fois si la police découvre que nous utilisons de faux documents ».
Des fouilles sont régulièrement opérées par la police pour traquer ceux qui n’ont pas des cahiers de sécurité pour ménages alors que la Mairie ne disponibilise pas ces documents.
Le Maire de la ville de Bujumbura Freddy Mbonimpa contacté depuis Ngozi dans la Croisade organisée par la famille présidentielle, nous a indiqué qu’il n’est pas au cours de ces irrégularités et promet de résoudre ce problème.


Publié le 26 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire