Bujumbura appelle à l’appui de l’OIF

A l’occasion de la journée internationale de la Francophonie, l’assistant permanent au ministère des relations extérieures et de la coopération a demandé à l’organisation internationale de la francophonie de lever les sanctions contre le Burundi.
Cette «organisation» a suspendu son aide pour Bujumbura après l’annonce du président Nkurunziza de briguer un autre mandat.

Jean de Dieu Ndikumana déplore que l’OIF ait vite stoppé son appui pour le Burundi quand l’UE a déclaré l’arrêt de son aide envers le Burundi .Il rappelle que le Burundi reste un pays Francophone « quand bien même il y’aurait des incompréhensions au niveau de l’organisation politique du pays, il ne fallait pas bloquer l’aide au Burundi, une aide que bénéficie tous les autres pays francophone »déplore t-il.

L’assistant permanent au ministère des relations extérieures regrette même que l’OIF a même refusé de financer les festivités de la journée internationale de la francophonie célébrée chaque année le 20 mars alors qu’elle avait été sollicitée par Bujumbura, une première ,a-t-il souligné .


Publié le 22 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire