Bujumbura-carburant : la pénurie du carburant contraint les citadins de se déplacer à pieds

La pénurie du carburant en mairie de Bujumbura entrave le déplacement en particulier et les activités en général. Les chauffeurs des bus de transport en commun indiquent que leurs véhicules sont garés à la maison où sont laissés sur la queue sur différentes stations.
Les habitants du Sud de la capitale contactés par un reporter de Bonesha Fm témoignent qu’ils peuvent passer plus de quatre heures sur la ligne au parking de bus. Ils ajoutent qu’ils peuvent parfois attendre et finissent par rentrer à pieds.
« Je suis arrivée à 14heures au parking et je suis encore sur la ligne à 19 heures, je n’ai même pas l’espoir d’avoir de bus aujourd’hui », se plaint une quinquagénaire au parking de bus de Kanyosha au sud de Bujumbura.
D’autres habitants préfèrent rentrer à pieds comme c’est le cas d’un jeune rencontré à Musaga le soir de Samedi 29 avril 2017.Il dit qu’il ne peut plus passer des heures au parking pour un trajet qu’il aurait pu effectuer en une heure à pieds. Les habitants de Kanyosha affirment qu’ils se sont habitués à rentrer à pieds et préfèrent se déplacer en groupes.
Les citadins du sud de la capitale Bujumbura demandent au gouvernement de trouver solution à ce problème de manque criant de carburant. Pour eux, beaucoup d’activités sont paralysées suite au manque de carburant. Les fonctionnaires disent qu’ils arrivent tardivement au travail depuis quelques semaines suite au manque de carburant.


Publié le 2 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire