Bujumbura : de longues files de véhicules dans les stations ; l’or noir maque

Ce mardi matin 28 Mars, il s’observait de longues files de véhicules dans plusieurs stations de la capitale Bujumbura. D’autres étaient vides. La pénurie du carburant s’accentue. Des gens se sont absentés au travail pour tenter de s’approvisionner.
« Je suis à la 5ème station et je ne sais pas si je vais être servi. Même les stations qui sont entrain de fonctionner, les gestionnaires ne respectent pas l’ordre d’arrivée, il ya du favoritisme », déplore une personne rencontrée à la station Top One.
Parallèlement ,des marchés noirs naissent dans les quartiers de Buyenzi, Bwiza et ailleurs. Le prix est passé de 2100 à 4000 fbu.
Cette pénurie a paralysé les activités dans les eaux du lac Tanganyika. Plus de la moitié des pêcheurs n’ont pas travaillé pour manque de carburant.


Publié le 28 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire