Bujumbura : des femmes réclament plus 30% dans les postes politiques

Des organisations féminines viennent de collecter les idées de leurs membres sur la vie politique du pays. Du 12 au 14 septembre 2017, dans une salle à Ruyaga de la province de Bujumbura, des femmes ont appelé à un dialogue inclusif qui accorde une place importante à la femme. Elles ont recommandé qu’il soit accordé aux femmes plus de 30% dans les organes de prise de décision.
« Quand il y a la guerre, nous sommes les premières victimes », dit madame Denise Nahimana dans ce forum qui lance un appel vibrant aux protagonistes pour qu’ils trouvent la solution à la crise politique.
Dans la même salle, plusieurs interventions des femmes ont demandé que les femmes soient associées dans le dialogue. « Nous avons perdu nos enfants, nos maris pendants les violences, nous somme donc directement concernées », insistent ces femmes qui exigent leur participation.
« Pour les prochains scrutins, nous vous demandons d’y participer en vous faisant élire et encourager la femme pour avoir plus de 30% dans les postes politiques », invitaient les organisateurs du forum de Ruyaga.


Publié le 18 / 09 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire