Bujumbura : les Etas Unis et l’UE condamnent l’attentat contre Willy Nyamitwe et appellent au dialogue inclusif

Dans un communiqué de presse rendu public ce mardi 29 novembre 2016, l’ambassade des Etats Unis au Burundi condamne avec fermeté l’attaque du 28 novembre qui visait le conseiller principal en communication du président de la République du Burundi Willy Nyamitwe.
Cette ambassade appelle au calme et à la retenue pendant que les autorités font des enquêtes sur cet attentat.

De son côté, la délégation de l’UE au Burundi quant à elle précise dans une déclaration signée en accord avec les chefs des missions européennes au Burundi que cet attentat est inadmissible.
Selon cette délégation, cet attentant reflète la persistance de la violence au Burundi, caractérisée par de nombreux meurtres et disparitions forcées. L’UE, à travers cette déclaration, rappelle que toute violence politique quels que soient les auteurs et les formes est inacceptable.
Elle exprime ses condoléances à la famille du policier qui est décédé sur le champ lors de cette attentant et souhaite un bon rétablissement aux blessés.

L’ambassade des Etats Unis et la délégation de l’UE au Burundi interpellent les parties en conflits au Burundi à chercher une solution politique à travers un dialogue inclusif permettant de sortir le pays de la crise.

Une journée après, la police avait déjà identifié les auteurs de cet attentat. Pierre Nkurikiye porte parole de la police a ouvertement accusé le Rwanda d’être derrière cette attaque visant le conseiller principal chargée de la communication à la présidence burundaise.
Des accusations qualifiées de non fondées par le porte parole de l’armée rwandaise, le Lieutenant-colonel René Ngendahimana demande à Bujumbura de fournir des preuves sur l’identité des militaires Rwandais qui étaient dans cette attentat au lieu d’accuser gratuitement ce pays.


Publié le 30 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire