Bujumbura : un projet imminent pour l’amendement de la constitution

Le premier point à l’ordre du jour du conseil des ministres de ce mercredi et jeudi 15 et 16 février 2017 concerne la révision de la constitution burundaise de 2005. Le projet de décret portant création, mandat, composition, organisation et fonctionnement de la commission chargée de proposer le projet d’amendement de la constitution du Burundi a été présenté ce mercredi 15 février 2017 par la ministre de la justice et garde des sceaux Aimé Laurentine Kanyana.

L’analyse de ce projet de loi portant révision de la constitution, intervient une journée avant le prochain round des négociations inter burundais prévu à Arusha du 16 au 18 février 2017. L’un des points de discorde entre le pouvoir Nkurunziza et son opposition est le respect des accords d’Arusha et de la constitution.

L’opposition burundaise accuse le président Nkurunziza de vouloir modifier la constitution pour enlever la limitation des mandats. De son côté, le gouvernement explique qu’il veut mettre en application les recommandations issues du dialogue intérieur organisé par la commission nationale du dialogue intérieur CNDI.

La question du non respect des mandats présidentiels est à l’origine de la crise que traverse le Burundi depuis 2015. Une campagne dénommée « Halte au troisième mandat» a vu le jour le 26 avril 2015 date de l’annonce de la candidature du président Nkurunziza aux élections de 2015.


Publié le 15 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire