Burambi : Peur panique dans des familles des retraités

Ce jeudi matin, un enfant blessé lors d’une attaque armée a été évacué de l’hopital de Rumonge vers une structure de soins dans la discrétion. Sa famille craint pour la sécurité de l’enfant. Elle affirme qu’un chef de zone Maramvya aurait menacé de le tuer dans trois jours, il est venu même voir cet enfant à l’hôpital de Rumonge ce mercredi, ajoute cette famille. Les mêmes sources disent que ce chef de zone est cité dans l’assassinat d’un autre membre de cette famille qui a été tué alors qu’il s’était rendu aux autorités affirmant qu’il quittait la rébellion. Dans cette zone cinq élèves sont sous les verrous aux cachots de la police de Rumonge. Ils sont accusés d’avoir tués deux retraités dans la nuit de lundi à Mardi .Selon les sources policières les enquêtes auraient montré que ces élèves étaient à l’école au chef lieu de la commune Rumonge au moment du double assassinat de leurs parents .Les familles des élèves demandent leur libération sans condition.


Publié le 13 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire