Burambi : Quand l’administration communale prend de force une propriété d’un particulier!

Un conflit foncier oppose la famille Muzehe Joseph à l’administration communale de Burambi. L’administratrice communale Adélaïde Nduwimana a saisi de force une propriété dont Muzehe dispose de tous les documents pour, dit-elle, y ériger un bâtiment de la commune.
La famille Muzehe a alors ouvert un dossier judiciaire RC 4766 contre l’administration collinaire au tribunal de Burambi. En date du 09 mai 2016, le tribunal de résidence a décidé la suspension des activités de construction sur le terrain en litige.
Le 23 mai l’administratrice de Burambi, Adélaïde Nduwimana demande l’annulation de la décision du tribunal. En attendant, elle déclare que les activités de construction vont se poursuivre.
Trois semaines après, une petite partie du bâtiment est détruite par des personnes non identifiées.
Nkezimana Marc, un des enfants de Muzehe, un professeur d’histoire au collège communal de Murago est alors arrêté et détenu dans les cachots de la Brigade pendant 4 jour dans des conditions inhumaines avant d’être transféré dans des cachots de Rumonge. Ses proches exigent sa libération et leur propriété régulièrement attribuée le 19 mars 1965.


Publié le 7 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire