Burundi : 16 tués, 21 torturés, 16 disparus et 302 arrêtés, tels sont les cas recensés par Iteka

Dans un bulletin produit par Ligue Iteka au mois de décembre 2016, cette ligue des droits de l’Homme parle de 16 cas d’assassinat. Les provinces de Bubanza, Gitega, Bujumubura Rural occupent la première place avec 3 personnes tuées pour chacune de ces provinces. Deux personnes ont été assassinées dans la province de Bururi. Les provinces Ruyigi, Cibitoke, Muramvya, Bujumbura Mairie, Ngozi enregistrent une personne tuée pour chacune.

Au moins 21 cas de tortures, 16 personnes sont portées disparues et 302 personnes ont été arrêtées « arbitrairement » par la police en collaboration avec les jeunes Imbonerakure affiliés au parti CNDD-FDD. Ce bulletin évoque aussi l’intolérance politique aux conséquences graves dans le pays. Il relève notamment des cas d’arrestation « arbitraires », de torture et de disparitions forcées dont sont victimes des opposants politiques du FNL aile d’Agathon Rwasa, du CNDD Nyangoma et des citoyens des communes contestataires du 3ème mandat de Pierre Nkurunziza. Dans la province Bururi, 32 personnes ont été arrêtées après l’attaque qui a eu lieu à l’hôtel phoenecia.


Publié le 6 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire