Burundi-Amisom : un dixième militaire renvoyé dans moins d’un mois

Un militaire burundais du grade d’Adjudant est renvoyé de la mission de maintien de la paix en Somalie. Selon une source sur place, il serait accusé d’irresponsable parce qu’il a perdu ou vendu une caissette de 800 cartouches du fusil de type Mi-Kalachnikov.

Dans cette affaire entourée d’un flou, d’autres collègues à lui ont écopé d’une sanction disciplinaire et l’Adjudant d’une sanction pénale, nous renseigne notre source.

Ce militaire ex-FAB, atterrira à l’aéroport international de Bujumbura avec le vol du 19 mai 2017 en compagnie d’autres frères d’armes qui, eux, seront rentrés pour leur congé.

Après les quatre militaires burundais expulsés le 25 avril 2017 et les cinq autres au début du mois de mai, il fait le dixième militaire à être remercié. Peut-on penser que la discipline qui a longtemps caractérisé l’armée burundaise n’est qu’une vertu du passé ?


Publié le 17 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire