Burundi-Chine : la visite de Li Yuanchao, une bonne occasion pour se vendre

Le Vice Président de la Chine en pleine mission au Burundi visite des infrastructures construites dans le cadre de la coopération sino- burundaise. L’avant midi de jeudi, Li Yuanchao a effectué une visite à l’école polytechnique professionnelle de Kigobe et à l’école d’excellence en construction au quartier Mirango de la zone Kamenge. Il devrait continuer les visites d’autres infrastructures construites avec l’aide chinoise dont le nouveau building des finances et le nouveau palais présidentiel encre en construction.

Le ministre burundais des relations extérieures Alain Aimé Nyamitwe a profité de cette visite pour expliquer que la sécurité était bonne sur tout le territoire national. La preuve, dit-il, c’est cette visite d’une haute autorité chinoise. Il a souligné que la Chine est restée aux côtés du Burundi au moment où d’autres partenaires avaient gelé leurs appuis. Le gouvernement burundais qualifie d’historique cette visite. Les autorités burundaises trouvent que « la Chine vient de montrer au monde entier que c’est possible d’investir au Burundi ».

.
A son arrivée à l’aéroport International de Bujumbura hier mardi 10 mai 2017 dans la soirée, l’hôte de marque a été accueilli par le premier vice-président Gaston Sindimwo.

La coopération entre le Burundi et la Chine a commencé au lendemain de l’indépendance et s’est renfoncée progressivement. Aujourd’hui, la Chine s’oppose aux résolutions des Nations Unies qui fâchent Bujumbura.


Publié le 11 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire