Burundi : cohésion sociale et consolidation de la paix encore et encore, appelle le PNUD-Burundi à l’occasion de la journée internationale de la paix

Cette journée est commémorée chaque année à travers le monde tous les 21 septembre. L’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré que cette journée serait consacrée au renforcement de l’idéal de paix, tant au sein des pays et des peuples qu’entre eux.

À l’occasion de la Journée de la paix, le PNUD-Burundi, invite tous les Burundais(es), à œuvrer ensemble pour construire un avenir à l’abri des conflits. Pour Mme Natalie Boucly, Directrice Pays du PNUD-Burundi, « le thème retenu pour cette année, à travers les objectifs de développement durable, vient souligner comment l’élimination de la pauvreté, la protection de la planète et la prospérité contribuent à l’harmonie dans le monde, comme l’a souligné M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, le 16 septembre écoulé ».

Lire le communiqué de presse du PNUD-BURUNDI
Communiqué de presse du PNUD-BURUNDI
Bujumbura, le 19 septembre 2016 - Chaque année à travers le monde, la Journée internationale de la paix est célébrée le 21 septembre. L’Assemblée générale a déclaré que cette journée serait consacrée au renforcement de l’idéal de paix, tant au sein des pays et des peuples qu’entre eux. Pour 2016, le thème de cette Journée est le suivant: Les objectifs de développement durable, composantes de la paix. Chacun d’entre nous est invité à observer cette journée, qui est une journée mondiale de cessez-le-feu et de non-violence, pendant la durée de laquelle les hostilités doivent cesser. À l’occasion de la Journée de la paix, le PNUD-Burundi, invite tous les Burundais(es), à œuvrer ensemble pour construire un avenir à l’abri des conflits. Pour Mme Natalie Boucly, Directrice Pays du PNUD-Burundi, « le thème retenu pour cette année, à travers les objectifs de développement durable, vient souligner comment l’élimination de la pauvreté, la protection de la planète et la prospérité contribuent à l’harmonie dans le monde, comme l’a souligné M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, le 16 septembre écoulé ». Les 17 objectifs de développement durable ont été adoptés à l’unanimité par les 193 États Membres de l’Organisation des Nations Unies à un sommet historique, qui s’est tenu en septembre 2015. Ils sont universels et s’appliquent à tous les pays. Et ils sont indispensables à la paix. Pour Mme Boucly, « cette année, M. Ban Ki-moon a souligné que, si l’objectif no 16 porte expressément sur la paix, la justice et la mise en place d’institutions solides, la paix est le fil rouge qui relie les 17 objectifs. Lorsque les gens se sentent capables de subvenir aux besoins de leur famille, lorsqu’ils ont accès aux ressources dont ils ont besoin pour vivre en bonne santé et lorsqu’ils se sentent intégrés dans leur société, les conflits sont moins susceptibles de surgir ». A l’occasion du 21 septembre, l’ONU a invité toutes les nations et les populations à respecter une cessation des hostilités pendant cette journée et de quelque manière à marquer celle-ci par des activités d’information et de sensibilisation du public sur les sujets liés à la paix. Le 16 septembre 2016, de 9 h à 9 h 30, le Secrétaire général a célébré la Journée internationale de la paix dans le Jardin de la paix au Siège des Nations Unies en faisant sonner la Cloche de la paix et en observant une minute de silence. « Je demande à tous les belligérants de déposer les armes et d’observer un cessez-le-feu général. Je leur dis : cessez les massacres, cessez les destructions, ouvrez la voie à une paix durable. », a déclaré le Secrétaire général des Nations-Unies, M. Ban Ki-moon. La priorisation nationale des Objectifs de Développement Durable, les activités de cohésion sociale et consolidation de la paix sont au cœur des appuis que le PNUD fournit au Burundi pour 2016 et dans les perspectives de 2017’.


Publié le 19 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire