Burundi- Coopération : le japon apporte une aide pour créer des emplois pour jeunes

L’aide du Japon qui passera par le PNUD est de 741.000 dollars américains. Elle vise la création d’emplois pour jeunes et la promotion de la cohésion sociale.
Lire l’intégralité du communiqué

Le Japon établit un partenariat avec le PNUD pour créer
des emplois pour les jeunes à risque et promouvoir la cohésion sociale

Bujumbura, Burundi, le 7 mars 2017– Le Gouvernement du Japon a annoncé une contribution financière de 741 000 dollars américains pour aider environ 900 jeunes femmes et hommes du Burundi à créer de petites entreprises et contribuer au développement communautaire.
« La stabilité sociale dans la région est l’une des priorités du Japon,ce qui nous a décidé à apporter ce soutien à la jeunesse vulnérable du Burundi» a déclaré Son Excellence l’ambassadeur du Japon au Burundi, M. Takayuki
MIYASHITA, qui a ajouté que le Japon est un partenaire de long terme du Burundi.
Cette contribution ira à un projet du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), intitulé « Bâtir une résilience communautaire à travers des opportunités économiques pour les jeunes à risque ». L’initiative, qui durera un an, sera mise en œuvre conjointement avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et des Sports, avec des vues pour qu’elle soit prolongée au-delà de cette période initiale.
Les 900 jeunes du projet recevront un financement initial et une formation sur le démarrage d’une petite entreprise. Ils participeront également à des initiatives de développement des compétences visant à améliorer les relations entre les sexes et un meilleur engagement dans leurs communautés, afin de renforcer la résilience. Ces initiatives de sensibilisation ou de formations basées sur le genre, ou de création de clubs de jeunes pour la paix.Certains jeunes des zones marginalisées pourront bénéficier d’emplois à court terme pour des travaux de réhabilitation ou de construction d’infrastructures publiques de dimensions réduites comme des routes, des rigoles ou des rues. D’autres pourront acquérir des aptitudes professionnelles comme la soudure, la maçonnerie, la plomberie, ou la couture.
« Le PNUD est persuadé qu’investir dans la jeunesse burundaise et les populations vulnérables est essentiel pour la paix, la stabilité et le développement à long-terme », a déclaré la Représentante résidente a.i. du PNUD, Mme Natalie Boucly. « Le partenariat en cours entre le PNUD Burundi et le Japon vise à contribuer à cet objectif. La contribution du Japon fait suite à la contribution du PNUD au projet de 400 000 dollars américains ».
Le PNUD est l’agence chef de file en matière de relèvement rapide des communautés frappées par une crise et la
recherche de solutions durables axées sur une transition souple entre les activités humanitaires et celles de développe-ment. Ces solutions durables devront s’assurer également que le genre et la vulnérabilité sont au cœur de leur approche.
La Coopération entre le Japon et le Burundi pour le développement a débuté dans les années 70. Depuis lors, le Japon a octroyé à ce pays une aide de plus de 300 millions de dollars américains. La coopération japonaise a particulièrement été orientée vers les transports, l’agriculture et les services sociaux de base, comme l’éducation et les soins de santé. En plus du soutien bilatéral, la coopération multilatérale à travers les organisations internationales, dont le PNUD, constitue une part importante de la contribution japonaise. En 2013-2014, la coopération entre leJapon et le Burundi pour le développement a également permis de soutenir la réintégration socio-économique des rapatriés burundais du camp de Mtabila en Tanzanie.Grâce à une contribution financière de 1494 911 dollars américains, 3600 personnes, dont 1748 femmes, ont bénéficié d’emplois de courte durée sur les chantiers du programme « Mtabila ».Ces interventions ont permis la construction de 16 marchés et la réhabilitation de 29 pistes rurales qui ont contribué à l’amélioration de la cohésion sociale entre les populations rapatriées et leurs communautés d’accueil.


Publié le 23 / 03 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire