Burundi : Des experts de l’ONU à Bujumbura pour préparer les enquêtes sur les fosses communes

Un groupe d’experts Onusiens en mission au Burundi depuis lundi n’aura pas à travailler sur les allégations des fosses communes. Dès ce mardi, la mission a rencontré le ministre en charge des droits de l’homme, celui des relations extérieurs et celui de l’intérieur. Il est prévu qu’il rencontre des représentants de la Commission nationale des droits de l’homme ainsi que des ONG locales. La mission devrait aussi visiter une prison de Bujumbura qui n’a pas été précisée.

Comme l’ont expliqué les membres de cette équipe d’experts à nos confrères de la Radio France International, leur objectif est :« d’aider l’Etat burundais à remplir ses obligations en matière de droits de l’homme, y compris en identifiant les auteurs présumés des violations constatées ».
L’équipe devrait réitérer aux autorités la proposition d’assistance technique pour élucider l’existence de présumées fosses communes apparues après la répression du 11 décembre dernier.
Ce lundi l’administration et la police ont annoncé la découverte d’une fosse commune dans le quartier contestataire de Mutakura à Bujumbura. Le maire de la ville qui a animé une conférence de presse sur place a dit que les auteurs présumés de ces fosses sont ceux qui ont participé aux manifestations contre le 3e mandat de Pierre Nkurunziza. Il a aussi indiqué qu’une trentaine de corps y auraient été ensevelis.
Cette équipe d’experts qui n’avaient pas pu se rendre à Bujumbura fin Janvier faute de visas délivrés par les autorités burundaises est composée d’un expert de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, d’une spécialiste de la question des réfugiés auprès de l’Union africaine et d’un expert de l’ONU sur la justice transitionnelle.


Publié le 2 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire