Burundi- Dialogue : Onze organisations pro gouvernementales demandent au gouvernement de ne pas participer au prochain round d’Arusha

Dans une conférence animée conjointement ce mardi, onze organisations de la société civile proches du parti au pouvoir ont accusé la médiation d’avoir invité les participants au prochain rendez-vous des pourparler inter burundais d’Arusha sans respecter la loi régissant les partis politique.
Ces onze organisations ont par ailleurs demandé au gouvernement de boycotter « les négociations » qui sont prévues du 16 au 18 février sous médiation de l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa et son équipe. Les négociations doivent déboucher essentiellement sur un accord autour du mandat contesté de Pierre Nkurunziza dont les manifestations sanglantes de rue et la répression sous souvent aveugle et globalisante ont plongé le pays dans la crise.
Des responsables des organisations des la société civiles accusés de jouer le jeu de l‘opposition et qui avaient appelé leurs membre pour protester contre le « 3ème mandat » ont été obligé de s’exiler pour leur sécurité


Publié le 14 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire