Burundi-Droits de l’homme : SOS-Torture Burundi alerte sur les menaces contre les putschistes de la prison de Gitega

Dans son rapport de la période du 15 au 22 juillet 2017, cette organisation dénonce les pressions souvent exercées par le directeur de la prison de Gitega aux détenus dits « putschistes » dont le Général-Major Cyrille Ndayirukiye. Condamné informellement à l’isolement, des visites privées des membres et des proches de sa famille sont étroitement surveillées.

L’autre groupe de détenus menacé par la direction est celui des militaires accusés d’assassinat du Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana et ceux présumés de tentative d’assassinat du Général-Major Prime Niyongabo soupçonnés d’être des opposants au troisième mandat du président Nkurunziza. Ces catégories de détenus sont traitées différemment avec ceux issus du parti au pouvoir.

D’après le même rapport, l’ONG SOS-Torture Burundi fait savoir que les détenus proches du pouvoir CNDD-FDD incarcérés dans cette prison continuent de bénéficier d’un encadrement politique par le directeur de cette prison OPC1 Alexis Manirakiza et des responsables du service national de renseignement à l’intérieur même de cette Prison.

Ces détenus obtiennent aussi des autorisations de sorties comme ils veulent sans qu’aucun contrôle sur leurs mouvements ne soit opéré. Sos-Torture Burundi affirme que selon les enquêtes déjà menées dans cette prison, ce responsable de cette prison fait payer aux détenus surtout ceux proches du pouvoir une somme de 150 mille francs burundais en échange des sorties illimitées sans aucune décision judiciaire.

Cette organisation de défense des droits de l’homme indique dans ce rapport qu’une des conséquences de cette division des détenus en pro et opposés au pouvoir a été l’affrontement du 18 juillet 2017. Les deux groupes de détenus se sont livrés aux jets de pierres.
Au cours de cette semaine couverte par ce rapport, SOS-Torture indique également avoir répertorié 13 blessés dont dix ont été victimes d’attaque à la grenade en zone Bwiza en commune Mukaza au centre de la capitale.


Publié le 24 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire