Burundi- Droits de l’homme : huit cas d’assassinats et 14 arrestations ; selon SOS-Torture

Dans un rapport du 8 au 14 juillet 2017, SOS-Torture Burundi indique avoir répertorié huit personnes assassinées dont cinq ayant perdu la vie dans des attaques à la grenade dans un bistrot de la colline Shinya de la commune Gatara en province Kayanza.. Le rapport note que l’attaque a été suivie par des arrestations juste après une réunion de sécurité tenue par le gouverneur. Ce dernier, selon SOS-Torture, a demandé à ceux qui étaient dans ce bar d’écrire le nom de celui qu’ils pensent avoir mené l’attaque.
SOS-Torture dénonce 14 cas d’arrestations « arbitraires et irrégulières » majoritairement des militants du parti de « l’opposition » FNL pro-Rwasa. Parmi les personnes arrêtées figure le défenseur des droits de l’homme Germain Rukuki, arrêté le 13 juillet 2017 en zone Ngagara de la commune Ntahangwa par les agents du Service National de Renseignement.
Cette organisation des droits humains fait également état du maintien en prison de Boniface Nibigira, un cadre de la Société Sucrière du Moso qui avait été arrêté le 18 mai 2017 à Rutana. La Cour d’Appel de Bururi avait décidé de le libérer le 5 juillet mais le ministère public a refusé d’exécuter la décision. L’organisation déplore le dysfonctionnement et la politisation de l’appareil judiciaire dont Nibigira est victime.


Publié le 17 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire