Burundi-Droits de l’homme : le FOCODE dénonce...

Dans une campagne appelée « Ndondeza » initiée par le Forum pour la Conscience et le Développement (FOCODE), il dénonce la disparition de trois jeunes Imbonerakure. Aimé Aloys Manirakiza alias « Musaga » et Eddy Nduwimana, tous de la zone Musaga et Abel Ahishakiye de Muramvya ont été enlevés, selon le FOCODE.

Pacifique Nininahazwe, président du FOCODE indique que « Musaga » était un « milicien » qui faisait la pluie et le bon temps en zone Musaga. Il ajoute qu’il travaillait tantôt pour le parti au pouvoir tantôt pour la police pour rafler toute personne contre le « troisième mandat » du président Nkurunziza. Il se demande néanmoins où Musaga est passé depuis le 25 mai 2017. Nininahazwe regrette qu’aucune autorité n’ait pas répondu à la disparition de ce jeune qui travaillait pour « le pouvoir de Nkurunziza » depuis six ans.

Le FOCODE dénonce également la disparition d’Eddy Nduwimana, ancien manifestant fraichement affilié au parti au pouvoir après l’échec des manifestations contre le « troisième mandat » du président Nkurunziza. Cette organisation accuse Eddy d’avoir livré beaucoup de jeunes manifestants pour le compte du service national de renseignement. Elle déplore que ce jeune Imbonerakure reste introuvable depuis le 25 mai 2017 et qu’aucune enquête n’ait été menée sur sa disparition.

Cette organisation de défense des droits de l’homme s’inquiète également de la disparition d’Abel Ahishakiye, élève à l’Ecole paramédicale de Muramvya et informateur du SNR. Il est accusé d’avoir appelé le journaliste du groupe de presse Iwacu Jean Bigirimana. Ce dernier sera porté disparu depuis qu’il a répondu à l’appel d’Abel, selon le FOCODE.

Pacifique Nininahazwe déplore que les Imbonerakure aient « démontré leur force » alors que leurs collègues sont introuvables. Il leur appelle à rejoindre « d’autres forces citoyennes pour se libérer et libérer la Patrie ».


Publié le 24 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire