Burundi-Droits de l’homme : neuf cas d’assassinats et 49 arrestations

Dans un rapport hebdomadaire du 13 au 20 mai, SOS-Torture Burundi indique avoir enregistré neuf cas de personnes tuées. Parmi les victimes se trouvent trois jeunes identifiés comme membres du parti CNDD-FDD .Ils ont été tués dans une attaque à la grenade le 17 mai 2017 à Gikoto, zone Musaga de la commune Muha au sud du pays. SOS-Torture Burundi déplore que l’assassinat d’Audifax Ndayizeye, Cédric Kwizera et Harerimana ait été suivi par des fouilles nocturnes.

Ce rapport fait aussi état de 49 cas d’arrestations dont Boniface Nibigira cadre de la Société Sucrière du Moso (SOSUMO) arrêté par la police à Rutana le 18 mai 2017.Il précise avoir appris de ses proches que Boniface Nibigira est un membre du parti UPRONA pro-Nditije et soupçonnent qu’il aurait été arrêté pour des mobiles politiques.

Cette organisation des droits humains dénonce également deux projets de loi de révision du Code pénal et du Code de procédure pénale présentés par la ministre de la justice au conseil des ministres du 17 mai 2017.Elle fait savoir que les réformes des articles en rapport avec les fouilles nocturnes et perquisitions sans mandat constituent une légalisation pure et simple de tous les abus. SOS-Torture Burundi explique qu’il n’y a pas d‘état d’urgence pour justifier ces nouvelles réformes. Elle trouve qu’elles sont délicates et craint des viols et des vols pendant les fouilles-perquisitions nocturnes.


Publié le 22 / 05 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire