Burundi-Droits de l’homme : neuf personnes tuées et une centaine d’arrestations ; selon Ligue Iteka

Dans un rapport hebdomadaire de la Ligue Iteka, neuf personnes ont été tuées dont une femme nommée Joséphine Nakobamfitiye de la colline Gabiro-Ruvyagira en commune Rugombo de la province Cibitoke. Ligue Iteka indique que cette femme a été tuée par des inconnus.
Le même rapport fait état de 108 cas d’arrestations dont la majorité sont des membres des partis de l’opposition principalement ceux du parti FNL pro-Rwasa. Parmi les personnes arrêtées ; cinq sont des militants du parti du FNL pro-Rwasa à Kirundo dont le représentant provincial de ce parti dans la province de Kirundo.
Cette organisation dénonce des actes de tortures attribués par Iteka aux jeunes affiliés au parti au pouvoir. Elle donne l’exemple d’Alexis Ndayisaba de la colline Kigwati II en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura. D’après la ligue Iteka,il a été tabassé par des Imbonerakure le 11 juillet 2017.
La Ligue Iteka accuse également les jeunes du parti CNDD FDD d’intimider et de proférer des menaces à l’endroit des militants des autres partis. Elle rappelle les manifestations de ces jeunes samedi 15 juillet 2017 à Muramvya. Ces derniers scandaient des chansons pour dénigrer et faire peur à ceux qui ne sont pas de leur parti.
Le rapport demande au gouvernement de « démanteler et de désarmer la milice Imbonerakure qui s’est substituée aux corps de défense et sécurité ». Ligue Iteka exige que les auteurs des violations des droits humains soient poursuivis.


Publié le 18 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire